Put your Love on ! (L’Amour reconfiguré)

J’aime le chocolat donc je vais au magasin pour en acheter.
J’aime le sport donc j’organise mon temps pour pratiquer même si c’est parfois douloureux.
J’aime les vacances donc je supporte la pression du travail et je fais même des heures supplémentaires.
J’aime les animaux même s’ils salissent et demandent du temps à leur consacrer.

Cette liste non exhaustive implique à chaque fois un amour nuancé selon les cas mais unilatéral, nous n’attendons rien en retour de ces choses, c’est nous qui en avons besoin pour ressentir du bien-être.
Cependant lorsqu’on parle de l’amour pour les êtres humains les paramètres changent car cet amour se prouve et s’éprouve.

C’est la saison où on « fête l’amour » avec des cœurs partout, tant de spots et d’affiches publicitaires sont montrés comme s’il ne fallait surtout pas manquer le rdv sinon l’amour n’est pas prouvé.
Évidemment c’est une bonne occasion d’honorer la personne à nos côtés mais la société a tendance à nous inciter à vivre comme dans les films :
– un amour automatique qui coule de source ne demandant pas trop d’efforts
– un amour superficiel sans engagement basé sur les apparences et très centré sur soi-même
– un amour qui s’expose pour impressionner ou qui se maquille pour cacher la souffrance
– un amour qui démissionne facilement dès qu’on rencontre de l’opposition

Que ce soit dans les relations familiales, amoureuses ou professionnelles, nous sommes créés pour vivre ensemble. Plus ces 3 types de relations sont saines et stables plus nous sommes épanouis.
Un célèbre dicton cite « L’Amour se voit au sacrifice » selon la liste des choses qu’on aime individuellement, nous sommes prêts à investir pour elles nos ressources : temps, efforts physiques, argent, matériel.

Toute relation se construit pour ensuite mûrir, mais elle est également un miroir où l’on se découvre, ce miroir amplifie notre caractère, notre potentiel, nos qualités et nos défaut.
Cependant, il est important de mettre des limites et des priorités dans nos relations avec les autres car elles ont une influence sur nous. Jésus nous montre dans parcours ses 3 niveau d’intimité :
1er cercle : Pierre, Jacques et Jean
2e cercle : les douze disciples
3e cercle : la foule qui le suivait et les opposants
En définissant ces niveaux d’intimité on protége son âme sans pour autant se fermer aux autres.
Voyons comment appliquer Son exemple et différencier les relations :

Le 1er cercle inclus son conjoint en première ligne, ensuite un mentor ou quelques personnes très proches « qui se comptent sur les doigts d’une main » avec qui vous êtes transparent, qui connaissent votre parcours, qui vous valorisent et savent vous reprendre dans l’amour.
Le 2e cercle inclus par exemple la famille proche, les partenaires de projets, petits groupes de maison… ces personnes vous connaissent bien mais pas intimement car à l’origine vous ne les avez pas forcément choisies, c’est soit votre sang qui vous rassemble, soit des valeurs, des vocations et des ambitions communes qui vous forcent à fonctionner sur base de la confiance et de manière interdépendante.
Le 3e cercle inclus par exemple les amis d’enfance, les collègues de boulot, les … ils ne vous connaissent pas vraiment mais devez composer ensemble, soit vous devez effectuer des tâches ensemble, soit vous les intéressez en étant une source d’inspiration, soit vous avez des choses ou des valeurs qui leur sont bénéfiques sans pour autant avoir le besoin d’entretenir une vraie amitié ou soit ils vous envient ou ne vous aiment pas mais ils veulent connaître votre secret pour ne jamais abandonner dans ce que vous faites.
Mais attention, lorsqu’on se recentre sur soi-même pour se protéger, en réalité on voit moins clairement qui nous sommes vraiment.
Les principes de Dieu vont à l’encontre de ceux de la société. Il nous incite à faire aux autres ce que l’on aimerait qu’on nous fasse même quand c’est difficile et en retour nos propres besoins seront comblés. Effet boomerang !

Pourquoi ? Car rien ni personne ne peut pleinement nous combler, seul Dieu est capable de combler ce vide inexplicable en nous. Ainsi lorsque nous sommes connectés à Lui et que vivons selon Ses principes nos relations avec les autres sont saines et équilibrées. 

Quand on réalise que l’on ne se connait pas réellement, que les hauts et les bas de la vie nous forgent au quotidien, que l’on découvre continuellement des nouvelles facettes en nous-même, comment peut-on attendre d’une personne extérieure de nous comprendre parfaitement et de répondre exactement à nos besoins ?

Voilà pourquoi nous devons être intentionnel dans nos relations et mettre notre amour en mode ON ! 🔓

Aimer veut dire : apprendre à connaître l’autre selon notre degré d’intimité, m’efforcer de faire ce qui lui plaît réellement et composer ensemble avec patience et consistance malgré nos différences.
Il est dit dans 1 Corinthiens 13:5 que celui qui aime ne fait rien de malhonnête, il ne cherche pas son intérêt, il ne s’irrite pas, il ne soupçonne pas le mal.
Il est impossible d’atteindre ce niveau d’amour sans l’aide de Dieu car la réalité, les médias et notre passé parfois rempli de déception ont voilé notre vision de l’amour.

Mais bonne nouvelle Dieu veut nous guérir, nous fortifier et nous donner Sa vue car Il est Amour !

Christelle K.

Publié par La vie témoigne de Lui

Mail : lavietemoignedelui@gmail.com

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :